4 astuces SEO pour un meilleur trafic sur son site internet

Nous le savons, de nos jours, il est nécessaire de mettre en place une véritable stratégie de référencement naturel si l’on souhaite améliorer le trafic de son site internet. En effet, s’en remettre à la seule qualité des contenus ne suffit plus. Mais comment faire ? Quelles techniques privilégier ? Découvrez nos astuces pour une meilleure stratégie SEO ! 

1. Privilégier la longue traîne

Le concept de longue traine a été développé en 2004 par Chris Anderson. En étudiant les chiffres des sites de e-commerce, il a constaté que le chiffre d’affaires de ces sites se divisaient en deux parties. Ainsi, il a pu établir deux concepts rattachés, auquel correspond une stratégie différente : 

  • La courte traîne, ou tête de longue traîne. Assimilable à un « best seller » : peu de produits, très vendus, représentent 20 % du chiffre d’affaires.
  • La longue traîne, ou queue de longue traîne : assimilable aux « valeurs sûres ». Une somme très importante de produits qui, tous cumulés, représentent 80 % des ventes. Si l’on transpose cela aux mots-clés, cela signifierait donc qu’une multitude de mots-clés, tous cumulés, permettraient de générer la majeure partie du trafic d’un site.

Comment cela se fait-il ? Il est aisément concevable que le positionnement sur des mots-clés très demandés permettra de remonter dans des résultats de recherche. Cependant, ces fameux mots-clés sont extrêmement disputés. Ainsi, il ne faudra pas délaisser les mots-clés moins recherchés mais plus spécialisés. Pour cela, un vrai brainstorming sera nécessaire pour balayer tout le spectre du domaine sur lequel votre site se place. Multiplier ces indices un peu partout dans votre site, sur chaque page, permettra à coup sûr de répondre aux demandes variées des internautes. Vous vous apercevrez à moyen/long terme qu’il s’agit là d’une stratégie payante.

2. Produire des contenus enrichis

Un autre élément pris en compte par les moteurs de recherche lors du référencement de votre site est le taux de « pogo sticking ». Il s’agit du retour d’un internaute sur la même page de résultat de recherche après s’être rendu sur un site (via un lien proposé). Prenons le cas d’un internaute qui, après sa recherche, trouve la description de votre site intéressante. Celui-ci clique donc sur le lien fournit. S’il ne trouve pas un contenu riche derrière, il aura tôt fait de retourner sur le moteur de recherche pour poursuivre la recherche. Ce délai de latence entre ces deux actions est prise en compte par les crawlers.

Un temps de «zapping » très court indiquera donc que le contenu n’est pas en cohérence avec ce pour quoi il est indiqué et pourrait entraîner, à terme, un déréférencement. Il s’agit donc là d’une stratégie visant le comportement de l’internaute. Optimiser la méta-description, travailler sur un titre clair, proposer un contenu facilement accessible et en pertinence avec la recherche de l’utilisateur. Proposer un contenu cohérent, structuré par des titres et sous titres clairs et précis, sera donc bien un levier important pour améliorer son trafic.

Besoin d'une agence SEO pour votre référencement naturel ?

3. Misez sur le référencement local !

Autre astuce pour améliorer son SEO : 25 % des requêtes sur Google ont un caractère local. En effet, de plus en plus d’internautes saisissent leur requête en rajoutant le nom d’une ville ou d’une région. De plus, 52 % des internautes utilisent leur smartphone pour géolocaliser un commerce de proximité. Passer à côté de ce vivier serait donc très pénalisant pour la visibilité de votre site. Le principe du référencement local est simple : mettre en avant l’existence de votre activité sur le plan local, régional. Cela sera d’autant plus important si les biens et services que vous pouvez proposer sont circonscrits à une zone géographique bien limitée. 

Pour cela, incluez votre localisation (ville par exemple) dans vos titres et votre meta-description, éléments principaux pris en compte par les moteurs de recherche. Pensez également à inclure la géolocalisation de la page dans votre SEO par l’utilisation de balises dédiées. Outre le recours au géant Google Maps, il sera impératif de proditer d’autres services tels que Google My Business. Gratuit, il permet de regrouper les informations stratégiques dans une fiche récapitulative. 

N’oubliez pas non plus de recueillir l’avis de vos clients physiques ou internautes. La e-réputation est devenue un vrai facteur différenciant de nos jours. Il suffit de regarder l’importance de site comme tripadvisor pour s’en convaincre. Une version «  bouche à oreille » 2.0 à ne pas négliger. Enfin, pour compléter cette approche locale, pensez à travailler sur un netlinking local, de qualité. Pour cela, rien de tel que vous rapprocher des associations de commercants, chambre de commerce et d’industrie, … Un gage de sécurité et fiabilité à n’en pas douter.

4. Mettre à jour et ré-optimiser les contenus déjà existants

Comme l’indique Olivier Andrieu dans son ouvrage « Réussir son référencement web », les crawlers (robots utilisés par un moteur de recherche pour « scanner » les sites web) visitent plus régulièrement les sites présentant un fort taux de renouvellement. Voici les principaux indicateurs pris en compte par un moteur de recherche pour déterminer si votre site a, ou non, subit une mise à jour : 

  • Le taux de modification du code HTML d’une page : mise à jour de son contenu
  • La date de dernière modification
  • La taille de la page en kilo-octet : une modification de celle-ci sous entend une mise à jour du site
  • L’ajout de lien

Cette technique de mise à jour permettra ainsi d’indiquer un contenu nouveau à ces crawlers. S’en suivra une nouvelle analyse de son contenu. Vous pourrez ainsi, potentiellement, être mis en avant grâce à de nouveaux mot-clés, du netlinking retravaillé ou une amélioration de votre référencement local. De quoi augmenter les chances d’obtenir un meilleur référencement et donc d’améliorer votre visibilité.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email