Intentions de recherche en SEO : Soyons précis !

Le SEO a beaucoup à gagner en s’intéressant de près à ce qu’il se cache derrière l’intention de recherche d’un internaute. Connaissez-vous les micro-intentions ? Savez-vous comment elles peuvent contribuer à l’augmentation du trafic d’un site web ? SEO Design fait le point sur les intentions de recherche.

Quelles sont les différentes catégories d’intentions de recherche ?

Une chose est sûre : ce n’est pas Google qui va acheter vos produits et vos services. Pourtant beaucoup de stratégies SEO sont tournées vers les moteurs de recherche avant même de prendre en compte l’expérience utilisateur. Ainsi, pour créer des pages SEO efficaces qui convertissent, il est primordial d’analyser l’intention qui se cache derrière la requête d’un internaute.

Pour commencer, rappelons ce qu’est une intention de recherche. Il s’agit d’un contenu attendu par l’internaute suite à une requête formulée. Cette attente, qui peut être consciente ou inconsciente, n’est pas anodine ! Car selon le contenu fourni, elle va influencer le taux de clic et le taux de rebond de vos pages. Deux éléments absolument essentiels pour déterminer le ranking de vos pages web.

Pour mieux comprendre ces intentions de recherche, voici les grandes catégories qui les regroupent :

➔ Les intentions de recherche informatives

Ici, l’internaute recherche une information sur un sujet en particulier : une recette, un fait historique, une information sur un film… Il s’agit des requêtes les plus fréquentes. Généralement elles commencent par « qui », « quoi », « comment », « quand », « pourquoi »… Ce type d’intention de recherche est marqué par l’immédiateté, et dans ce cas l’internaute recherche l’information la plus complète possible.

➔ Les intentions de recherche navigationnelles

Dans ce cas, l’internaute sait déjà quel site il veut visiter. Il a une idée bien particulière en tête et veut accéder à un site, voire une page en particulier. Il s’agit par exemple d’une personne qui va taper « SEO Design » dans Google. La requête est alors associée à une entreprise ou une marque plutôt qu’à un mot-clé.

➔ Les intentions de recherche transactionnelles

L’utilisateur souhaite convertir ! Ces requêtes vont déboucher sur un achat, une inscription à une newsletter, une réservation… Cet internaute est prêt à agir maintenant !

➔ Les intentions de recherche locales

L’internaute est à la recherche d’une ressource proche de chez lui ou de son emplacement actuel.

 

Ces différentes catégories sont très précieuses pour des professionnels du référencement car elles donnent des indications très précises sur ce qu’attendent les internautes en termes de contenu sur une page web.

Micro-intentions de recherche : la précision au service du SEO

Il ne faut pas oublier que le « O » de SEO signifie « Optimization ». Or, le fait d’optimiser consiste à fournir la réponse la plus pertinente à une requête, et ce, de la manière la plus attractive possible. C’est dans ce contexte que les micro-intentions entrent en jeu au milieu de la triade autorité / pertinence / convivialité. Elles permettent d’affiner la pertinence du contenu pour qu’il corresponde aux besoins des internautes de la manière la plus précise possible, bien au-delà des 4 grandes catégories d’intention de recherche que nous avons évoquées plus haut.

De nombreuses requêtes transactionnelles sont déjà des micro-intentions, par exemple lorsque quelqu’un recherche «acheter appareil photo numérique D5600 », mais il peut exister des requêtes moins spécifiques. C’est par exemple le cas pour quelqu’un qui veut acheter quelque chose mais qui ne sait pas exactement quel modèle.
La micro-intention peut aussi porter sur le lieu, bien que le « où » ne soit pas forcément un lieu physique, il y a alors des éléments d’intention informationnelle et locale en jeu. Pour cette micro-intention, il s’agira d’être la meilleure option de toutes les manières possibles.

Le concept de micro-intentions est très utile pour les professionnels du référencement. Il permet en effet d’augmenter le trafic et les revenus d’un site en élargissant la gamme de requêtes sur lesquelles il se classe. Après avoir optimisé tous les mots-clés qui génèrent le plus de volume, on ne peut obtenir des résultats supplémentaires qu’en travaillant sur la longue traîne. C’est précisément dans ce cas que la conception de contenu pour les micro-intentions va produire de meilleurs résultats qu’en se concentrant uniquement sur les 4 grandes catégories d’intentions de recherche

Comment intégrer cette dimension dans votre stratégie SEO ?

Pour intégrer cette dimension, il faut avant tout penser à sa cible. Apprendre à la connaître, à anticiper ses envies, ses besoins… Dans le cadre d’un travail UX, en travaillant avec des buyers personas, il pourra être intéressant d’enrichir les profils clients avec les différentes intentions de recherche et les mots-clés. Le meilleur moyen d’avoir des contenus qui répondent aux attentes des internautes (et pas juste à Google) !

Pour vous accompagner dans votre stratégie de référencement, n’hésitez pas à contacter SEO Design, agence de référencement à Bordeaux.

notre regard sur le web

A lire également

Qu’est-ce que le SXO ?

Aujourd’hui tout le monde connaît (ou presque!) le SEO, Search Engine Opimization, et l’UX, User eXperience. Mais connaissez-vous le SXO ? Devenu un must pour les

notre regard sur le web

Suivez l’actualité de notre agence SEO

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.