Marketing de contenu : 15 indicateurs pour mesurer les performances

Le marketing de contenu est une stratégie qui s’avère particulièrement judicieuse lorsque l’on souhaite développer sa visibilité sur le web. Car il présente non seulement l’avantage de pouvoir générer du trafic de recherche organique, mais également de renforcer l’image de marque de votre entreprise et votre expertise. Produire des contenus qualitatifs est effectivement la clé pour parler de vous, de vos produits et de vos services.

Mais mener une stratégie de marketing de contenu efficace demande du temps, il s’agit là d’une course de fond à mener à long terme pour en tirer tous les bénéfices. Il peut notamment être plus compliqué de déterminer son ROI que lorsque l’on fait du référencement payant par exemple. Malgré tout, il existe des indicateurs clés pour mesurer les performances de votre stratégie de marketing de contenu. SEO Design vous guide et fait le point sur les 15 métriques essentielles à suivre !

Les indicateurs pour mesurer le comportement des utilisateurs

Parlons tout d’abord des indicateurs de marketing de contenu qui permettent de comprendre le comportement des internautes. Ces indicateurs, tous disponibles dans Google Analytics permettent de connaître à la fois les performances de chaque article ou de chaque page en termes de trafic global, mais également sa qualité, en fonction de la manière dont les utilisateurs interagissent avec son contenu.

➔ Le nombre de pages vues

Il s’agit de la première métrique à prendre en compte, elle indique le nombre total de fois que la page a été chargée, même si elle a été consultée plusieurs fois par la même personne. Le nombre de pages vues est un excellent indicateur pour connaître les performances d’un article ou d’une page. Cependant, il doit être combiné avec d’autres mesures pour obtenir une image plus complète des performances.

➔ Le nombre d’utilisateurs

Dans Google Analytics, le nombre d’utilisateurs fait référence au nombre total de visiteurs uniques sur votre site. Contrairement aux pages vues, ici, chaque utilisateur peut visiter plusieurs pages. En quelques mots, cet indicateur donne simplement le nombre de personnes différentes qui ont atterri sur votre site web.

➔ Les sessions

Chaque session, comme son nom l’indique, représente une « séance » pendant laquelle un utilisateur vient sur votre site. Pendant cette session, il peut tout à fait consulter plusieurs pages. Ainsi, quelqu’un qui passerait 3 minutes sur votre site, en consultant plusieurs pages, compterait pour une seule session. Après avoir quitté votre site, s’il revient, cela comptera comme une nouvelle session (mais pour un seul utilisateur, vous suivez ?).

➔ Le pourcentage de nouvelles sessions

Le pourcentage de nouvelles sessions est une mesure très utile qui indique le nombre de nouveaux utilisateurs par rapport à ceux qui sont déjà venus. Ce pourcentage est calculé en divisant les nouvelles sessions par le nombre total de sessions. Ainsi, un nombre de visiteurs récurrents indique que les internautes sont intéressés par votre contenu et qu’ils reviennent donc souvent pour en apprendre davantage sur votre entreprise, vos produits ou vos services.

➔ Les sources d’acquisition

Cette mesure permet de répondre à la question classique : « Comment les internautes sont arrivés sur mon site ? ». Elle indique en effet les sources et les canaux qui amènent du trafic vers votre site web. Connaître les sources de trafic les plus performantes est une information capitale pour adapter votre stratégie de contenu.

➔ Le temps moyen sur la page

Autre indicateur utile, le temps moyen passé par un utilisateur sur une page web. Il s’agit clairement d’un excellent moyen d’avoir une idée précise du type de contenu qui plaît le plus. En déterminant les pages où les utilisateurs restent le plus longtemps, vous pourrez savoir ce qui fonctionne le mieux et ainsi exploiter ce type de contenu plus souvent ou à reproduire sur d’autres pages.

➔ Le taux de rebond

Le taux de rebond indique le pourcentage de visiteurs qui quittent un site après avoir consulté une page. En d’autres termes, un taux de rebond élevé indique que vos visiteurs ne prennent pas la peine de consulter d’autres pages de votre site. Comment y remédier ? En ajoutant un bouton d’appel à l’action (CTA), en vérifiant le temps de chargement de la page et en recherchant d’éventuels problèmes de référencement avec un audit de site.

➔ Le nombre de pages par session

Cet indicateur permet de connaître le nombre moyen de pages vues au cours d’une même session. Cette mesure permet notamment d’avoir une idée du niveau d’engagement d’un article. Pour augmenter le nombre moyen de pages par session, n’hésitez pas à faire des liens entre vos différentes pages traitant du même sujet afin d’inciter les utilisateurs à naviguer sur les différentes pages de votre site.

Mesurer le trafic de recherche organique : les métriques SEO

Le trafic de recherche organique permet de savoir si votre contenu fournit à vos prospects et clients les informations qu’ils recherchent. Les métriques SEO, directement liées aux performances des contenus de vos pages web, méritent également toute votre attention.

➔ Impressions et taux de clics (CTR)

Le taux de clics (CTR, en anglais Click Through Rate) est le rapport entre le nombre de clics et les impressions de page. Ces deux mesures combinées jouent un rôle particulièrement important pour mesurer la performance et le succès d’une page. Prenons par exemple une page web avec un nombre élevé d’impressions et un CTR faible. Dans ce cas précisément, le titre ou la meta-description méritent sûrement d’être retravaillés. Par ailleurs, les impressions et le CTR peuvent être segmentés en fonction des requêtes les pus fréquentes, des principales pages, des pays ou encore des appareils.

➔ La position moyenne

Il s’agit de la position moyenne des meilleures pages de votre site. Cette information peut-être affinée selon les pays, les appareils et les types de recherches. La position moyenne va indiquer les pages et les contenus sur lesquels vous devriez vous concentrer en priorité. Par exemple, si vous constatez qu’une page de votre site web est classée en onzième position sur la deuxième page des SERP de Google, cela signifie qu’il y a une énorme opportunité de référencement. On estime en effet que 95 % des internautes n’iront jamais au-delà de la première page. Cette position moyenne peut être suivie dans Google Search Console.

➔ Les backlinks

Les backlinks peuvent influencer votre classement dans les pages de résultat des moteurs de recherche. Plusieurs outils peuvent vous permettre de recueillir des données sur le profil de backlinks de votre domaine, mais aussi sur ceux de vos concurrents. Des informations importantes pour être en mesure d’appréhender la qualité de vos backlinks et d’adapter votre stratégie.

Mesurer la conversion : les indicateurs de conversions

Bien que le trafic soit un indicateur de performance révélateur pour votre stratégie de marketing de contenu, la grande majorité des entreprises s’intéressent plus particulièrement aux comportements des prospects et aux conversions. Ces métriques permettent ainsi non seulement de donner une valeur à vos actions de marketing de contenu, mais également de vous donner des informations précieuses pour vous aider à fidéliser vos clients sur le long terme.

➔ La réalisation des objectifs

Également appelées conversions, les réalisations d’objectifs permettent de suivre le nombre d’actions spécifiques qu’un internaute a effectué sur le site web. Les objectifs peuvent alors aller de l’inscription à une newsletter jusqu’à l’ajout d’un produit dans le panier, en passant par la réalisation d’un achat.

➔ La valeur de l’objectif

La valeur de l’objectif est la valeur monétaire associée à la réalisation d’un objectif spécifique. L’attribution d’une valeur d’objectif est facultative dans Google Analytics, car tous les objectifs n’ont pas de valeur monétaire claire.

➔ Le taux de conversion

Communément appelé taux de réalisation des objectifs, le suivi du taux de conversion permet de déterminer avec quelle efficacité vous amenez les prospects de la phase de sensibilisation et de considération vers une conversion. Ce taux de conversion permet d’identifier les pages qui nécessitent une optimisation supplémentaire en mesurant si elles se situent en-dessous d’un niveau de référence spécifique par rapport aux autres pages. Pour ce qui concerne plus particulièrement le marketing de contenu, les bonnes pratiques pour obtenir un bon taux de conversion, nécessitent notamment d’inclure des boutons d’appel à l’action et de travailler l’UX pour que vos utilisateurs comprennent ce que vous voulez qu’ils fassent.

➔ La valeur de la page

Autre indicateur utile fournit par Google Analytics, la valeur de la page vous permet de savoir quelles sont les pages les plus efficaces en termes de revenus. Cette valeur est définie comme la valeur moyenne d’une page visitée par un internaute avant d’atteindre la page d’objectif ou de terminer une transaction. Il est ainsi possible de connaître la valeur moyenne de l’ensemble de vos pages ou la valeur spécifique de chaque page.

Lorsque l’on construit sa stratégie de marketing de contenu, il est primordial de définir en amont les métriques que vous allez utiliser pour mesurer les performances et réajuster au besoin les contenus pour atteindre vos objectifs. Qu’il s’agisse d’atteindre un certain nombre de commandes, d’inscriptions à une newsletter ou de prospects, ces 15 indicateurs de performance vous aideront à être efficace en ayant connaissance de la portée de vos actions. Il est important de piloter votre stratégie en ayant une vision d’ensemble.

SEO Design, agence SEO à Bordeaux, vous accompagne dans votre stratégie de référencement naturel. N’hésitez pas à nous contacter.

notre regard sur le web

A lire également

Qu’est-ce que le SXO ?

Aujourd’hui tout le monde connaît (ou presque!) le SEO, Search Engine Opimization, et l’UX, User eXperience. Mais connaissez-vous le SXO ? Devenu un must pour les

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.